église catholique


EGLISE CATHOLIQUE ORTHODOXE APOSTOLIQUE FRANCAISE

     

 


 

                  Pour tout connaître sur les origines et les fondements de l'Eglise Catholique Orthodoxe Apostolique Française :

 



                                                          église catholique  Version imprimable

Quelques mots suffiront pour rappeler que l'Eglise catholique Orthodoxe Apostolique Française, communément appelée Eglise Catholique Française (pour la distinguer de l'Eglise Romaine) ou souvent encore Eglise Gallicane, n'est pas d'inspiration récente, mais qu'elle ne fait que maintenir une ancienne tradition.

Quand les premiers chrétiens propagèrent l'Evangile dans le monde, des Eglises se constituèrent dans les divers pays, et dès le 2ème siècle après Jésus-Christ, les Eglises de Tours, Lyon, Arles, Narbonne, Paris, Clermont-Ferrand, Limoges, étaient fermement établies. On sait comment l'Eglise de Rome voulut assurer sa suprématie sur l'ensemble de la chrétienté et ses prétentions à la division du monde chrétien moins de mille ans après sa fondation.

Les vertus qui fleurirent au sein de l'Eglise de France lui donnèrent un caractère particulier qui s'affirma longtemps dans l'exercice de prérogatives communément appelées " libertés de l'Eglise gallicane ". C'est ainsi que, sans rompre avec l'Evêque de Rome et en lui reconnaissant une primauté d'honneur, elle n'admettait pas sans réserves ni discussions ses décisions théologiques et disciplinaires.

Réaffirmant les positions déjà adoptées par Saint IRENEE de Lyon, dès le 2nd siècle et le concile national de Tours en 461, elle appuya son indépendance sur la pragmatique sanction promulguée par St Louis. Le Concile de Constance, sur la demande de Pierre d'Ailly, de Jean GERSON, et d'autres docteurs gallicans, affirma la subordination du pape au concile, rappelant l'égalité des apôtres entre eux et par voie de conséquence celle des Eglises.

Il suffit de consulter l'histoire de France pour trouver, à chaque siècle, le souvenir des luttes constamment menées par notre Eglise. De la pragmatique sanction à la déclaration des quatre articles de Bossuet, de l'évangélisme de Meaux à la Constitution civile du clergé, à la réforme janséniste et à la fidélité des dissidents de Vendée, c'est la même affirmation d'un peuple chrétien à sa vocation particulière dans le cénacle Apostolique.


 

 

 




        Qui sommes nous ?
        Actualités
        Articles de Presse
        Association cultuelle
        Contacts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

|     Glossaire     |     FAQ    |     Poser vos questions    |     Plan du site    |     Bibliographie   |